Saint-Sylvestre-de-Cormeilles

Une messe est célébrée une fois par an le premier dimanche du mois de Juillet.

Pour l'année 2018 ce sera le dimanche 01 Juillet à 11h00

 

      LES CHARITONS: UNE VIEILLE TRADITION NORMANDE TOUJOURS VIVANTE...

        Au coeur de la Normandie, du Pays d'Auge au Lieuvin, sur le territoire de l'ancien diocèse de Lisieux, entre le Calvados et l'Eure, une vieille tradition normande se perpétue: celle des Charitons qui accompagnent encore aujourd'hui le deuil des familles après un décès..


        Une confrérie de charité est une association de paroissiens catholiques qui assurent bénévolement les inhumations, accompagnent et soutiennent les familles en deuil et participent aux offices religieux en assistant le célébrant.

        Cette institution remonte en France au début du IIe millénaire ; elle ne subsiste plus aujourd'hui qu'en Normandie, où les membres des confréries portent le nom de charitons.

        Chaque confrérie, attachée à une ancienne paroisse (aujourd'hui plus généralement un village) et placée sous le patronage d'un saint, se distingue par sa bannière particulière. Elle dispose habituellement d'un règlement intérieur. Les membres sont l’échevin ou maître, le prévôt, le clerc, le tintenellier ou clocheteux, et les frères.

        Les frères doivent en principe être des catholiques baptisés, réputés de bonnes mœurs et être acceptés dans la confrérie à l'unanimité des frères. Leur engagement est reçu par le maître en présence du prêtre desservant, au cours d'une messe pendant laquelle lui est remis le chaperon. Le nombre des membres reste toujours assez limité, moins d'une quinzaine de façon très générale.

        Les confréries de charité ont passé les siècles au travers des vicissitudes de l'histoire, ayant même été interdites pendant les périodes où sévissait l'anticléricalisme - et particulièrement à la suite de la Révolution Française de 1789. Elles ont été nombreuses à renaître pendant la seconde moitié du xixe siècle, ont connu une période de déclin et de vieillissement de leurs membres au cours du xxe siècle, mais certaines renaissent après une longue mise en sommeil.